CULE Pride Season Statement

L’anglais suit.

Déclaration de la saison des fiertés de l’UCES

Alors que les célébrations de la fierté se poursuivent à travers le monde, l’UCES se joint à membres 2SLGBTQIA+ et les alliés du mouvement pour partager et célébrer les victoires durement remportées au cours de notre long voyage vers la libération.

Avec chaque année qui passe, nous avons assisté à une croissance incroyable de rassemblements et célébrations de la Fierté dans le monde entier. En tant que véritable

lutte internationale de la communauté 2SLGBTQIA+, la Fierté rejette et cherche à redéfinir les frontières et les limites qui nous sont imposées, qu'elles soient géographiques ou idéologiques. Nous nous souvenons, nous honorons, célébrons et apprenons sur les innombrables communautés et activistes du monde entier dont la lutte incessante, la détermination et l’engagement guident notre chemin aujourd'hui.

En célébrant, nous nous souvenons aussi de la lutte à venir. Au cours des dernières années, avec la montée de l'extrême-droite au Canada et ailleurs, nous assistons à une augmentation continue et alarmante d'attaques et menaces contre la communauté 2SLGBTQIA+. Dans la montée de propagation mondiale de la variole du singe, la stigmatisation et la discrimination ont eu un impact considérable sur les communautés queer. Les gens ne sont pas des virus.

Pendant ce temps, les institutions étatiques, les employeurs et les entreprises continuent leurs tentatives de coopter le mouvement de la Fierté et de profiter des membres 2SLGBTQIA+ par le biais de l'appropriation de l'arc-en-ciel. Les États-nations impérialistes et colonialistes, comme le Canada, tentent de se centrer sur eux-mêmes dans l'histoire du mouvement de la Fierté.

Même au sein de nos espaces pour la justice sociale, il continue d'y avoir marginalisation et effacement des personnes bispirituelles, autochtones, racialisées, Trans*, non binaire, de genre fluide, et non conforme au genre.

En tant que syndicat organisé, nous reconnaissons et nous nous rappelons que le mouvement international de la Fierté est intimement lié à la lutte des classes internationale. Nous demeurons résolus, en toutes circonstances, à éradiquer l'oppression sur nos lieux de travail et dans nos syndicats. Nous devons, sous la direction de la classe ouvrière 2SQTBIPOC, poursuivre l'héritage du mouvement de la Fierté - une lutte véritablement internationale pour démanteler les systèmes politiques et économiques qui structurent l'oppression des personnes 2SLGTBQIA+, et pour construire un monde libre. Ceci est et a toujours été la voie du mouvement de la Fierté.

Célébrons nos victoires, prenons le temps de prendre soin les uns des autres, et restons résolus dans nos luttes à venir.


CULE Pride Season Statement

As Pride celebrations continue across the world, CULE joins our 2SLGBTQIA+ members and allies of the movement in sharing and celebrating the hard-fought victories that we have achieved enroute our long journey towards liberation.

With each passing year, we have witnessed an incredible growth of Pride rallies, gatherings, and celebrations world-wide. As a truly international struggle of the 2SLGBTQIA+ community, Pride rejects and seeks to redefine the borders and boundaries drawn upon us – whether it be geographic or ideological. We remember, honour, celebrate and learn about the countless communities and activists across the world whose relentless struggle, resolve and commitment lead our path today. As we celebrate, we also remember the struggle ahead. In the recent years, with the ongoing rise of far-right politics in Canada and beyond, we are witnessing a continuous and alarming increase in attacks and threats upon the 2SLGBTQIA+ community. In the rise of global spread of monkeypox, stigma and discrimination have rampantly impacted queer communities. People are not viruses.

Meanwhile, state institutions, Employers and corporations continue their attempts to co-opt the Pride movement and profiteer over 2SLGBTQIA+ people through rainbow-washing. Imperialist and colonialist nation-states, like Canada, attempt to center themselves in the history of the Pride movement.

Even within our spaces for social justice, there continues to be marginalization and erasure of Two-Spirit, Indigiqueer, racialized, Trans*, Non-binary, genderfluid and gender non-conforming peoples. As an organized union, we recognize and remember that the international Pride movement is intimately connected to the international class struggle. We remain resolved, at every instance, to stamp out oppression both at our workplaces and in our unions. We must, under 2SQTBIPOC working class leadership, continue the legacy of the Pride movement – a truly international struggle to dismantle the political and economic systems that structure the oppression of 2SLGTBQIA+ people and to build a free world. This is and has always been the path of the Pride movement.

Let us celebrate our victories, take the time to care for each other, and remain resolved in our struggles forward.



5 views0 comments

Recent Posts

See All