Archive- CULE/PSAC BARGAINING UPDATE #4 – February 26, 2011

February 28, 2011


ULE/PSAC BARGAINING UPDATE #4 – February 26, 2011

Your negotiating team met with the Employer February 24, 25 and 26 in Victoria BC. We continued to sign off on non-monetary issues for the first two days believing we were heading in the right direction. We did sign off on Social Justice Leave, Family Care improvements and Compensation for Travel for Unit II workers. In addition, some of the MOA’s have been moved in to the body of the collective agreement which will provide easier access for our members.

Unfortunately, our last day of negotiations went in a different direction. Clearly the Employer misunderstands the funding requirements of our retirement benefit plan. Specifically, they ceased remitting to Coughlin their .6% of payroll as of May 1, 2010 while continuing to deduct from CULE members .4%. After consultations with the previous CULE negotiation team we confirmed there was no intent nor discussions between the parties that justified the Employer’s actions to cease their .6% deduction. This message was conveyed to the Employer in no uncertain terms. In addition, we stated that this action may be in breach of the freeze provisions of the two labour statutes under which we are negotiating.

All of our original monetary proposals are still on the table. In addition, we tabled a comprehensive economic increase proposal on Saturday morning. This included the following statement: In addition to the above for the record, the Canadian Union of Labour Employees (CULE) is not prepared to negotiate any monetary concessions/rollbacks to the terms and conditions of employment contained in the current collective agreement.

The Employer table a packaged response on all monetary issues. Your negotiating team rejected their response outright without the necessity of a caucus. The Employer’s package contained a notice of reduction of benefits currently enjoyed under the benefit plan and a wage increase which falls far short of the expectations of this membership.

On a more positive note, the parties have had good discussions on Article 5 and Appendix “B” and have struck a sub-committee to further the work in that area. The Northern Allowance sub-committee is scheduled to meet March 17th to continue their important work.

We thank you for your continued support. Members of the negotiating team and your CULE Executive will be discussing solidarity and mobilizing activities within the next few weeks.

Your negotiating team

UCES/AFPC MISE-A-JOUR DES NÉGOCIATIONS No. 4 – le 26 février 2011

Votre équipe de négociations à rencontré l’Employeur les 24, 25 et 26 février à Victoria, CB. Lors des deux premières journées de rencontre, nous avons continué avec la signature des clauses non-monétaires tout en pensant que nous allions dans la bonne direction. Nous avons signé les clauses qui se reliaient aux congés concernant la justice sociale ainsi que celles reliées aux améliorations concernant la garde familiale. La clause concernant les heures de voyage pour les membres de l’Unité II a également été améliorée. De plus, quelques mémorandums d’accord vont maintenant faire partie de notre convention collective afin que nos membres puissent y avoir accès plus facilement.

Malheureusement, notre dernière journée de négociations ne s’est pas bien déroulée. De toute évidence, l’employeur ne comprend pas les besoins monétaires de notre plan de retraite. Plus spécifiquement, à partir du 1er mai 2010, l’employeur a cessé de remettre à Coughlin le .6 pourcent déduit du régistre du personnel tout en continuant de déduire le .4 pourcent des membres de l’UCES. Après consultation auprès des membres de l’ancienne équipe de négociations, nous avons confirmé qu’il n’y avait jamais eu intentions ou discussions entre les parties pour justifier l’arrêt de la déduction du .6 pourcent. Votre équipe de négociations en a aussitôt avisé l’employeur.

De plus, nous avons aussi avisé l’employeur que ce geste allait a l’encontre des provisions de lois sous lesquelles nous sommes liés.

Toutes nos demandes monétaires sont encore sur la table de négociations. Nous avons également proposé une augmentation salariale détaillée samedi matin. Cette demande comprenait la déclaration suivante « l’Union canadienne des employés de syndicat n’est pas prête à négocier des concessions monétaires relatives aux termes et conditions d’emploi tel qu’établies dans la présente convention collective ».

L’employeur a soumis son offre par rapport aux questions monétaires. Votre équipe de négociations a rejetté cette offre sur le champs. L’offre de l’employeur contenait une réduction des bénéfices dont nous jouissons présentement et une augmentation salariale qui ne rencontre pas les attentes de nos membres.

Sur une note plus positive, les deux parties ont entretenu de bonnes discussions sur l’article 5 et l’annexe B et ont créé un sous comité afin de continuer le travail.

Le sous-comité traitant de l’indemnité de vie chère pour postes isolés est sensé se rencontrer le 17 mars prochain afin de continuer ce travail important.

Nous vous remercions pour votre appui. Les membres de votre équipe de négociations ainsi que les membres de l’exécutif de l’UCES discuteront d’activités de solidarité et de mobilisation au courant des prochaines semaines.

Votre équipe de négociations,

0 views0 comments

Recent Posts

See All